Les vitraux de l'église de Plaisance

 

Saint-Jacques  de Compostelle Plaisance Gascogne Gers

Saint-Jacques

avec la coquille et le bourdon (bâton)

(Atelier Bordieu -Toulouse-1861)

Eglise de Plaisance du gers

 

Cet imposant édifice de style néogothique construit sous le second Empire (1854-1870) compte 39 vitraux représentant près de 100 mètres carrés de verrières que l'on peut répartir en quatre zones distinctes :

  1. Les vitraux des bas-côtés au nombre de 18*
  2. Les vitraux de la nef au nombre de 12
  3. Ceux du chevet au nombre de 5
  4. Et ceux du clocher porche au nombre de 4.

 

*dont 2 rosaces surmontant les issues latérales, 2 vitraux situés dans la chapelle et 4 grisailles dans les sacristies.

 

Ci-contre : un plan de l'église sur lequel on distingue les bas-côtés et la nef.

Plan de l'église gothique de Plaisance du Gers

 

1. Les vitraux des collatéraux

 

   Les vitraux  des collatéraux (bas-côtés situés de part et d'autre de la nef) et de la chapelle représentent les douze apôtres et furent réalisés en 1861 par l'atelier Bordieu de Toulouse.

Louis Bordieu (1830-1878) était un maître verrier et peintre sur verre d'une grande renommée à l'époque.

On retrouve ci-contre dans l'ordre et de G à D :

André et sa croix, Barthélémy et le couteau, Jacques le Majeur et son bâton de pèlerin, Jacques le Mineur et sa perche de foulon...

Crédit photos : Mme V. de Wolf


...suivis  de Jean et le calice, Jude et la massue, Matthias et la hache, Paul et l'épée, Philippe avec sa hampe, Simon et la scie, Thaddée et le parchemin et enfin Thomas et la lance.

 

Atelier peintre verrier Louis Bordieu Toulouse 1861

Il est à noter que l'on retrouve la signature des ateliers de Louis Bordieu au bas du vitrail représentant l'apôtre Simon.

On peut lire : Bordieu 1861  Toulouse.


 

Les deux rosaces situées sur les deux issues latérales Est et Ouest représentent  à nouveau Jacques le Majeur avec bâton et coquille sur le dos pour l'une et Saint-Joseph pour l'autre.


 

2. Les hauts vitraux de la nef

    Situés dans la partie supérieure de la nef, ils sont au nombre de douze et représentent les litanies de la Vierge. Ils sont l'oeuvre des très réputés ateliers Gesta également de Toulouse.

Louis-Victor Gesta (1828-1894) est un célèbre peintre verrier qui posséda à son époque le plus grand atelier du Sud-Ouest de la France.

Seuls six des douze vitraux sont présentés ici. En médaillon, on retrouve la symbolique des litanies avec entre autres de G à D : le lys, la rose mystique, la maison dorée, la tour de David et le vase spirituel. Deux vitraux supplémentaires sur le même thème prolongent la nef jusque dans la chambre haute du clocher.

Louis Victor Gesta Plaisance du Gers

 

3. Les grandes verrières du chevet 

  Ces cinq vitraux de taille imposante sont l'œuvre des frères Goussard de Condom. 

    Joseph (1803-1883), prêtre-peintre verrier et Bernard (1816-1891), pharmacien-chimiste dirigent l'atelier "Goussard Frères" de 1853 à 1873.

Ces grandes et remarquables verrières d'environ six mètres carrés chacune, orientées sud, illuminent le chœur de l'église même si elles sont aujourd'hui en partie masquées par le nouvel orgue de l'église installé en 1988. L'église étant dédiée à l'immaculée conception, le vitrail central représente naturellement la Vierge. Les vitraux situés de part et d'autre représentent saint-Pierre et saint-Louis (voir ci-dessous). Les deux autres grands vitraux latéraux sont des "grisailles". Le vitrail central porte les noms des commanditaires à savoir :

  1. M. Jean-Pierre Palanque, curé de Plaisance.
  2. M. Pierre Maur, maire de Plaisance de 1852 à 1864.
  3. M. Etienne Brocqua, capitaine en retraite.
  4. Mlle Louise Doat, fille du notaire de Plaisance.
Eglise de Plaisance du Gers nef chevet vitraux

Saint-Pierre Goussard Plaisance du Gers

   

Ci-contre : les deux magnifiques vitraux des frères Goussard encadrant celui de la Vierge et représentant à l'est saint-Pierre certainement offert par Pierre Maur et à l'ouest saint-Louis certainement offert par Louise Doat.

 

  Saint-Pierre est représenté avec les clés du Ciel et de la Terre auxquelles s'ajoute le livre de la Nouvelle Loi.

Saint-Louis est représenté avec la croix et la couronne d'épine.

 

 Les inscriptions latines indiquent Sanctus Petrus pour Saint-Pierre et Sanctus Ludovicus pour Saint-Louis. 

Saint-Louis Goussard Plaisance du Gers

 

4. Les verrières de la salle haute (clocher)

     Les deux verrières situées sur la façade nord de l'édifice dans la salle supérieure du clocher représentaient les deux saints patrons de Plaisance: saint-Nicolas et sainte-Quitterie. Cela traduisait, dans l'esprit des concepteurs, la volonté de rendre hommage aux deux églises originelles disparues. De part leur exposition nord, elles ont été fortement endommagées au fil des ans et ont malheureusement du être déposées. Il n'en reste plus aujourd'hui aucune trace. Ce sont deux vitraux peints par Daniel Ogier* qui les ont remplacées en 1989 (voir ci-contre).

*Ce peintre a aussi peint les volets de l'orgue contemporain qui a remplacé l'orgue ancien qui était situé sur la tribune, aujourd'hui démolie, en contrebas de la salle haute.

Eglise de Plaisance du Gers vitraux